WWW.DISSERS.RU

    !


Pages:     || 2 | 3 | 4 | 5 |   ...   | 6 |
: ( , ) / . .. . : . , 2002.

48 .

.

:

1. .

2. .

3. .

4. .

( 1) , . . .

, ( Bon usage Grevisse, Duculot, 1993) ( , , ) . .

, (Bilan), .

, 2002 2002 2 2 Souvent, devant le nom mis en apostrophe:

1. Gnralits Ami, je taime pour ton caractre srieux.

Le possessif est normal aussi:

Le dterminant est un mot qui varie en genre et en nombre, genre et Il faut partir, mes amis.

nombre quil reoit du nom auquel il se rapporte. (Le dterminant possessif Larticle dfini se trouve souvent dans le style familier:

varie en outre en personne.) Il faut partir, les amis! Le dterminant se joint un nom pour le concrtiser, pour lui permettre de 3 Ordinairement, devant le complment dterminatif servant caractriser se raliser dans une phrase.

comme le ferait un adjectif:

Le dterminant minimal est larticle. Les autres dterminants ajoutent une Un pote de gnie. Une chaine dor.

autre indication:

4 Gnralement, devant les noms de jours, de mois, ainsi que devant midi, une localisation (dmonstratif), un rapport avec un tre ou une chose minuit:

(possessif), un nombre (numral), une quantit imprcise, etc., (indfini), le fait Venez mardi. - Dcembre est pass. - Midi est sonn.

que lon pose une question portant sur le nom (interrogatif), ou quon manifeste On met larticle quand ces noms sont accompagns dlments subordonns:

un sentiment vif propos de la ralit dsigne par le nom (exclamatif), ou que Le riant avril. Le premier lundi du mois.

le nom a dj t mentionn dans la phrase (relatif).

On met aussi larticle devant les noms de jours quand il sagit dun fait qui On nemploie pas simultanment deux dterminants appartenant la se rpte:

catgorie de larticle, du possessif, du dmonstratif, de linterrogatif, de Venez le mardi.

lexclamatif et du relatif.

Pques, dsignant la fte chtienne, rejette larticle. Pour Nol, on a Place du dterminant souvent le choix:

A Nol, la Nol.

Le dterminant est plac avant le nom, et avant lpithte, sil y en a 5 Dans un grand nombre dexpressions figes, surtout des syntagmes devant le nom:

verbaux ou des syntagmes prpositionnels:

Trois enfants. Trois jeunes enfants.

Avoir peur, faire peur, prendre peur, rendre justice, imposer silence, (Exception: Feu la reine.) prendre patience; - avoir cur, aller cheval; - avec soin, sans gne, Lorsquun dterminant numral ou indfini est accompagn dun article, par hasard, sous clef etc.

dun possessif ou dun dmonstratif, le numral ou lindfini sont placs On nottera, en particulier, que la prposition en se construit souvent sans immdiatement devant le nom, lexception de tout:

dterminant, notamment sans article:

Mes trois frres. Ces quelques volumes.

comp. en hiver, au printemps.

(Mais: Tous les enfants, toute la maison.) Larticle reparat gnralement quand le nom est accompagn dlments Les surnoms traditionnels suivent le nom, larticle se mettant entre le nom subordonns:

et ladjectif:

Imposer un silence absolu.

Charles le Chauve. Alexandre le Grand.

6 Souvent, dans le style proverbial (proverbes, comparaisons, autres expressions traditionnelles et sentencieuses):

Absence de dterminant Noblesse oblige. - Pierre qui roule namasse pas mousse. - A. Avec les noms communs.

Blanc comme neige. - Il y a anguille sous roche.

1 Ordinairement, devant le nom appos ou attribut exprimant simplement 7 Assez souvent dans les numrations:

une qualit (comme le fait de ladjectif):

Hommes, femmes, enfants, tout le monde dut sortir.

Louis XIV, roi de France. Il suis pharmacien.

8 Devant les mots ou nimporte quel lment linguistique considrs pour On met larticle si le nom appos ou attribut exprime une identification eux-mmes, ainsi que devant les notes de musique et les nombres:

nettement souligne:

i est une vouelle antrieure.

Chio, lle des vins. (Hugo.) Le carr de quatre est seize.

tes-vous le pharmacien (= un pharmacien bien dtermin) 3 La premire note de la gamme est do. Les noms de pays (sauf Isral), de rgions, de montagnes, de mers, de Mais si lon dsigne une ralisation particulire, le dterminant devient cours deau et beaucoup de noms dles demandent larticle dfini:



ncessaire: Jai visit le Portugal. - Je regarde les Alpes. - Il va pcher dans Mettre les points sur les i. le Saint-Laurent. (mais: Jai visit Isral.) Il y a deux a en franais.

Rptition du dterminant Ce quatre est mal dessin.

Jai perdu le do de ma clarinette.

Dordinaire, le dterminant se rpte devant chacun des noms coordones:

9 Dans les titres, les inscriptions, les adresses:

Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches. (Verlaine.) Maison vendre. - Prcis darithmtique. - 20, rue du Commerce.

En vertu de quel principe, de quelle autorit et de quels raisonnements B. Avec les noms propres qui sont dfinis par eux-mmes le dterminant (Maupassant.) manque souvent:

Mais le dterminant ne se rpte pas:

1 Les noms propres de personnes semploient sans dterminant:

- Quand les noms dsignent un seul tre ou objet:

Dupont est venu me voir. Pierre est malade.

Ce collgue et ami. Jai rencontr deux collgues et amis.

Le dterminant apparat sil sagit de distinguer une ou des personnes Mon seigneur et matre (= mon mari, par plaisanterie).

parmi celles qui portent ce nom ou de distinguer un aspect dune seule - Quand le second nom est lexplication du premier:

personne:

Lonagre ou ne sauvage.

Il y a deux Dupont dans ma classe. - Je ne reconnais pas dans ce livre - Quand les noms forment un tout troitement uni, surtout dans des le Mauriac que jaime.

expressions traditionnelles:

Sur le modle de litalien, on met larticle devant certains noms de familles Les officiers, sous-officiers et soldats. - Leurs amis et connaissances. - italiens, devant le nom de certaines cantatrices:

Les arts et mtiers. - Plusieurs alles et venues. - Un all et retour.

Le Tasse, La Callas.

Larticle peut aussi avoir une valeur stylistique, mprisante:

Remarque. La coordination peut porter sur les adjectifs. Si lon a affaire un La nullit de la Noailles; ou emphatique (article au pluriel).

seul nom accompagn de plusieurs qualifications, le dterminant ne Le dterminant sintroduit quand le nom propre est employ comme nom se rpte pas:

commun:

Ces belles et bonnes personnes (= ces personnes sont la fois cest un Don Quichotte.

belles et bonnes). - Ces murs pais et hauts.

Inversement, certains noms propres ont gard larticle quils avaient (Sil ny a pas de conjonction de coordination, on rpte comme noms communs:

ordinairement le dterminant: Cette grande, cette belle ville.) Lebegue.

Mais sil y a plusieurs ralits distinctes, dont chacune a sa propre Les noms dhabitants, etc., qui sont des noms en rapport avec des noms qualification (le nom ntant pas rpt, par conomie), le propres suivent lusage des noms communs:

dterminant se rpte:

Le Parisien est volontier moqueur.

Mon deuxime et mon troisime cheval.

2 Les noms de villes et certains noms dles (les noms des petites les (Ou, sans rptition, mais avec le dterminant au pluriel: Mes dEurope et les noms masculins dles lointaines) semploient sans deuxime et troisime chevaux.) dterminant:

Jai visit Paris. - Il sjourne Madagascar. Accord du dterminant Le dterminant apparat sil sagit de distinguer un aspect dune ville:

Le dterminant saccorde en genre et en nombre avec le nom quil Le vieux Paris, le Paris de la rive gauche.

dtermine:

Certains noms de villes (ou de villages) contiennent un dterminant parce Ma sur. Mes frres. (Mon amie, quand le nom commence par une quils viennent de noms communs:

voyelle.) Le Havre, Trois-Rivires.

5 Trs souvent, les dterminants pluriels (articles, possessifs, dmonstratifs, Quantit aucun aucune aucun(e)s pas un pas une pas de, nul(le)s numraux, plusieurs, quelques etc.) ont la mme forme pour les deux genres.

nul nulle divers(e)s Il est assez rare quun seul dterminant semploie pour plusieurs noms.

diffrent(e)s Dans ce cas, il se met dordinaire au pluriel; pour le genre, dans la mesure o il plus dun plus dune plusieurs se marque, il est dtermin par les mmes rgles que celles de ladjectif:

maint (rare) maintes maint(e)s Mes pre et mre. - Tous les us et coutumes.

chaque chaque Lorsque les noms dsignent un seul tre ou objet, le dterminant saccorde tout toute tout(e)s avec le premier nom: Un collgue et ami.

Qualit certain certaine certain(e)s On a aussi laccord avec le nom le plus rapproch dans quelques locutions nimporte quel nimporte quelle nimporte quel(le)s traditionnelles, o souvent les noms sont synonymes:

je ne sais quel je ne sais quelle je ne sais quel(le)s Et mon me et conscience. - Au lieu et place de ce souslieutenant.

quelconque quelconque quelconques (rare) Lorsque lnumration contient la conjonction ou, on a souvent laccord quelque quelque quelques avec le premier nom: Tout parent, ami ou alli. (Code civil.) Les interrogatifs et Singulier Pluriel exclamatifs M F M F Formes des dterminants quel quelle quels quelles Les articles Dfinis Indfinis Partitifs Les relatifs Simples Contracts Simples Contracts Singulier M lequel auquel, duquel Singulier M le, l au un du F laquelle laquelle, de laquelle du de l Pluriel M lesquels auxquels, desquels F la, l une de la F lesquelles auxquelles, desquelles de l Pluriel M aux des des Exercices les des de F d 1. Classez les dterminants en italiques par catgories (articles, dmonstratifs, Les possessifs Singulier Pluriel possessifs, numraux, indfinis, exclamatifs, relatifs).





M F Les plantes 1re pers.du sing. mon ma mes De nombreuses plantes dcoraient ma chambre. Ma mre en raffolait.

2me pers.du sing. ton ta tes Chaque anne elle faisait de nouvelles boutures. Elle achetait des pots, les 3me pers.du sing. son sa ses rangeait sur les appuis des fentres, larmoire, le couvercle de la machine 1re pers.du plur. notre nos coudre. Elle en garnissait galement la table et quelquefois les chaises, ce qui 2me pers.du plur. votre vos gnait les visiteurs. Elle en disposait dans le corridor et dans les pices o la 3me pers.du plur. leur leurs famille dormait. Le haut de ma garde-robe sornait dun rang dasparagus. Une fougre se dployait devant le miroir de mon lavabo, mempchant de voir si je Les dmonstratifs M F Pluriel mtais bien lav sur toute la surface du visage, si je navais pas laiss des ce cette ces traces de savon derrire mes oreilles, si la raie qui me divisait les cheveux tait cet droite. Sur le plancher salignaient plusieurs varits de cactes. Du sommet Les indfinis M F Pluriel dautres sellettes tombaient des tiges de lierre toujours propre et brillant, car ma Ressemblance mme mme mmes mre, journellement, nettoyait les feuilles, leur tait la poussire. Arroses tel telle tel(le)s chaque matin, les plantes autour de mon lit prospraient.

Diffrence autre autre autres C. Detrez (Lherbe brler.) 7 2. Indiquez le genre et le nombre des dterminants relevs dans le N 8. Employez dans une petite phrase chacune des expressions suivantes.

prcdent. Ont-il ce genre en eux-mmes Sinon, do le reoivent-ils 1. Donner carte blanche. - 2. Faire grise mine. - 3. Ajouter foi. - 4. Imposer Comment peuvent se reconnatre ce genre et ce nombre Sont-ils silence. - 5. Noir comme jais. - 6. Amer comme chicotin. - 7. tre chef. - 8. tre immdiatement visibles Quelles conclusions peut-on tirer de cette le chef.

observation 9. Dites pourquoi le dterminant est rpt ou non.

3. Relevez les dterminants, en les classant par catgories: articles, dmonstratifs, possessifs, numraux, indfinis, interrogatifs, exclamatifs, 1. Les prs, les bois, les champs, les jardins, sous les souffles du printemps, relatifs.

se mettent revivre. - 2. La gloire, les richesses, les plaisirs sont-ils capables de procurer un bonheur vritable - 3. Mes bons et beaux livres sont pour moi 1. Votre dernier travail tait excellent. - 2. Quelle attention il faut pour dexcellents amis. - 4. Cet orateur a prononc un long et ennuyeux discours. - 5.

faire ces exercices. - 3. Les petits ruisseaux font les grandes rivires. - 4. La La haute, ladmirable recherche des savants, mrite lencouragement des nuit, tous les chats sont gris. - 5. Il faut de la patience pour couter ce long pouvoirs publics. - 6. Ce collgue et ami de mon pre annonce sa visite.

discours. - 6. Mes deux frres sont membres du mme club de ping-pong. - 7.

Quel auteur a dit: Tout homme a deux pays, le sien et puis la France - 8. Un 10. Rptez le dterminant sil y a lieu.

homme qui ne boit que de leau a un secret cacher ses semblables.

(Baudelaire.) - 9. Les regards des Allis taient fixs sur Petrograd, contre a) 1. Dans le petit bois de chnes verts, il y a des oiseaux,... violettes, et...

laquelle capitale on croyait que les Allemands commenaient leur marche.

sources sous lherbe fine. (A. Daudet.) - 2. De mme quil y a la vraie et...

(Proust.) fausse monnaie, de mme il existe un vrai et... faux bonheur. - 3. Lenvoy avait plusieurs hautes et... importantes missions remplir. - 4. Certains 4. Etudiez du point de vue de la place quils occupent dans la phrase les guerriers francs avaient la ceinture une francisque ou... hache deux dterminants de lexercice prcdent. tranchants. - 5. Il y a les grands et... petits devoirs: acquittons-nous des uns et des autres.

5. Le syntagme Mes deux fleurs contient deux dterminants. Par quels b) 1. Dans la bonne et... mauvaise fortune, gardez une me sereine. - 2. Il dterminants appartenant dautres catgories peut-on remplacer: 1 - mes; 2 est bon de se conformer aux us et... coutumes des lieux o lon habite. - 3. Le - deux.

gnral a ordonn que les officiers,... sous-officiers et... soldats participeraient la crmonie. - 4. Les bons et... vrais amis sont unis en toute occasion. - 5.

6. Justifiez labsence de dterminant devant les noms en italiques. Pasteur fut une belle et... grande me de savant. - 6. Ce dlicat,... mouvant Daudet est la fois un artiste et... pote.

1. Bonne renomme vaut mieux que ceinture dore. - 2. Il avait conscience de ses faiblesses comme de ses forces. - 3. Vers minuit un bruit de tonnerre 11. Pour ce qui est de larticle, tournez chacune des expressions suivantes de rveilla toute la maison, pre, mre, enfants, grand-pre, domestiques. - 4. Avril deux autres manires.

est le mois o lon commence se rendre compte que le printemps est l. - 5.

Chien mchant. - 6. Ma mre est mdecin. - 7. Faites attention lortographe de 1. Le code civil et le code pnal. - 2. La littrature franaise et la littrature fuchsia. - 8. Charles de Gaulle, prsident de la Rpublique, logeait Paris le anglaise. - 3. La langue italienne et la langue espagnole. - 4. La syntaxe latine et moins possible.

la syntaxe franaise. - 5. La race bovine et la race chevaline.

Pages:     || 2 | 3 | 4 | 5 |   ...   | 6 |










2011 www.dissers.ru -

, .
, , , , 1-2 .