WWW.DISSERS.RU

    !


Pages:     | 1 | 2 || 4 | 5 |   ...   | 8 |

toute la masse de latome est consentre dans son noyau.

1. Voici les plus petites particules. 2. On a fait des Daprs la thorie contemporaine de la structure des noyaux recherches sur la construction du noyau. 3. Voici les dimentions atomiques mise pour la premire fois par le physicien russe de cet objet. 4. Comment est charg le noyau 5. Voil le numro Ivanenko (1932) les noyaux des atomes sont constitus de deux dordre de cet lment. 6. Le noyau est constitu de quelques sortes de particules: des protons et des neutrons. Les protons ont partucules. 7. Il a calcul cet nergie. 8. Indiquez-moi le chemin.

une masse gale une unit et portent une charge dlectricit positive, alors que les neutrons possdent galement une masse 4. Dites en franais.

gale une unit, mais ils sont lectroneutres.

1. . 2. . 3. . 4. 25 6. Rpondez aux questions suivantes.

LEON SEPT 1. Comment les savants considraient-ils les atomes 1. Mots retenir:

jusquau commencement du sicle prcdent. 2. Est-ce quon peut dire que les atomes sont les plus petites particulesconstitutives des condition(f) corps. 3. A quoi ressemble latome par sa construction selon le conversion(f) physicien anglais Rutherford 4. De quoi latome est-il constitu espace (m) 5. Comment est charg le noyau 6. Comment sont chargs les flux (m) lectrons 7. Combien de charges porte un lectron 8. Combien intervention (f) de charges porte un noyau 9. Qui a mis pour la premire fois la provenance(f) , thorie de la structure des noyaux atomiques 10. De quoi sont vitesse (f) constitus les noyaux des atomes daprs cette thorie 11. Comment sont chargs les protons 12. Est-ce que les neutrons portent admettre , une charge lectrique agir dvier , 7. Lisez le texte. Tirez les ides principales de ce se disperser texte et rendez-les.

impressionner , Constitution des molcules luire , Les molcules sont forms des atomes qui sont les plus extrieur, -e petites quantits dun lment qui peuvent exister ltat intrieur, -e combin. Tous les atomes dun mme lment sont identiques.

ultrieur, -e Cette identit rside dans le nombre et la rpartition des lectrons plantaires, mais les noyaux peuvent tre differents. Les atomes 2. Donnez tous les mots de la mme famille.

de deux lements distincts sont differents.

Les molcules sont donc des groupements datomes. Pour Provenance, conversion, impression, independence, en prsiser la concentraion, il faut indiquer la nature des atomes et deviation, dgagement, emission, chargement, dispersion.

leurs positions respectives.

On distingue deux cas: les composs et les corps simples.

3. Traduisez.

Dans un compos, les differents lments constituants sont reprsents par les atomes correspondants. Par exemple, la 1. Ces savants ont expliqu la provenance des particules molcule de vapeur deau est forme de deux atomes dhydrogne alpha et bta. 2. Les savants ont admis aue la conversion des et dun atome doxygne. La molcule de gaz carbonique lments lun dans lautre tait possible. 3. Les rayons X se renferme un atome de carbone et de deux atomes doxygne.

dispersent en ligne droite. 4. Luranium met les rayons invisibles.

Dans un corps simple, la molcule est constitue par un ou 5. Ces rayons impresionnent la plaque photographique. 6. On sait plusieurs atomes identiques. Ainsi la molcule dargon est forme que sur la Terre arrive de tos cts de lespace un flux de rayons dun atome dargon, largon est est monoatomique, la molcule cosmiques, constitus par des protons anims dune grande doxygne contient deux atomes doxygne, loxygne est nergie. 7. Les variations de la temprature agissent sur la vitesse biatomique, la molcule de vapeur de phosphore contient quatre de la raction chimique.

atomes, le phosphore est ttra-atomique.

27 4. Dites en franais: celui de latome de lhlium, Les rayons bta ne sont que des lectrons.

1. . 2. Rutherford et Soddy, voulant expliquer la provenance des . 3. particules alpha et bta ont admis que la radioactivit est due . 4. .

lauto-dsintgration des atomes des corps radioactifs.

5. , ZnS. 6. Les recherches de Marie Curie et dautres savants ont tabli . 7 que dans lespace autour de radium on trouve toujours les . 8. , , lments hlium et radon qui sont des gaz.

() La diffrence entre la dsintgration chimique ordinaire et .

la dsintgration radioactive consiste dans le fait suivant:

Lors de la dsintgration radioactive il y a dgagement 5. Lisez et traduisez le texte.

dune quantit de chaleur incomparablement plus grande que celle qui accompagne les ractions chimiques ordinaires.

Dsintgration radioactive Alors que les variations de la temprature, de la pression, des catalyseurs, etc. peuvent agir sur la vitesse des ractions En 1896, le savant franais Henri Becquerel a dcouvert chimiques, rien ne peut agir sur la dsintgratio radioactive.



que les composs de luraniom mettent des rayons invisibles sans Pour caractriser la dsintgration radioactive, on a adopt aucune intervention extrieure et indpendamment des conditions.

la notion dite priode de la semi-dsintgration, cest le temps au Ces rayons passent travers du papier noir et impresionnent la cours duquel une quantit donne dun lment radioactif se plaque photographique. Ils luisent sur un cran recouvert de ZnS dsintgre moiti.

et possdent encore toute une srie dintressantes proprits physiques et chimiques.

6. Rpondez aux questions suivantes.

La proprit de certains corps dmettre de mme des rayons invisibles sans aucune intervention extrieure, a t 1. Quand Henri Becquerel a-t-il dcouvert les rayons inviappele radioactivit. Marie Curie a dcouvert aussi des proprits sibles mis par les composs de luraniom 2. Comment agissent analogues dans le thorium et ses combinaisons.

les rayons sur une plaque photographique et sur un cran rcouLe fait que le radium et ses composs mettent des rayons vert de ZnS 3. Quest-ce que cest que la radioactivit 4. Que identiques, montre que la radioactivit est une proprit des montrent les recherches sur les rayons du radium faites au dbut atomes mmes.

du 20-me 5. Quelle est la direction de diffrents flux de rayLes recherches sur les rayons du radium faites au dbut du ons 6. Comment est expliqu la radiactivit par Rutherford et 20-me montrent que ces rayons se dispersent en ligne droite et Soddy 7. Quels autres lments se trouvent toujours autour de quils ne sont pas homognes. Ils sont de trois sortes: les uns sont radium 8. Quelle est la diffrence entre la dsintgration chimifaiblement dvis vers le ple positif rayons alpha, les seconds que ordinaire et la dsintgration radioactive 9. Quelle notion a plus fortment, mais vers le ple positif rayon bta et les t adopte pour caracteriser la dsintgration radioactive troisimes ne le sont pas du tout ( ) 10. Quest quune priode de la semi- dsintgration rayon gamma. Les rayons alpha ne sont quun flux de particules positivement charges. Toute particule alpha est quatre fois plus 7. Lisez le texte. Tirez les ides principales de ce lourde que latome de lhydrogne, cest--dire son poids est gal texte et rendez-les. Discutez le problme de la radiation.

29 Les radiations et la vie LEON HUIT Des milliards dannes devaient scouler avant que la vie 1. Mots retenir:

nappart sur notre plante. Dans ce processus les radiations ont jou un rle capital. Leur intensit la surface de la Terre tait abaissement (m) , alors relativement leve.

addition (f) Les radiations nuclaires ont t le facteur qui a contribu augmentation (f) , entraner les hydrocarbures inertes, sur le plan chimique, dans les conglation (f) , premires ractions chimiques radioactives. Sous leur action, la excs (m) vapeur deau a libr de loxygne, lequel est entr ensuite dans la saturation (f) composition de substances organiques toujours plus complexes.

solution (f) De nos jour, on a exprimentalement dmontr que par de solvant (m) telles ractions chimiques radioactives, partant dhydrocarbures simple, dammoniaque, de composs de cyanure et deau, on peut additionner (syn. ajouter) obtenir artificiellement des acides amins, nuclotides et autres changer (-), substances organiques plus complexes.

dpasser , dtruire diluer , dissoudre distinguer resulter , saturer satur, -e soluble 2. Donnez tous les mots de la mme famille:

la solution, la dissolution, laddition, labaissement, la dstruction, le changement, la saturation.

3. Traduisez.

1. De la combinaison de ces deux substances il rsulte une troisime. 2. Au laboratoire on obtient de lhydrogne en faisant agir de lacide chlorhydrique en solution aqueuse dilue sur le zinc. Le dgagement de lhydrogne est quantitatif. 3. Pur liqufier le chlore, il faut le refroidir au-dessous de son point dbullition. 4. On distingue deux varits de soufre cristallis. 5. Lad31 dition de leau ionise les molcules de lacide sulfurique. 6. Un eau limpide peut ne pas tre potable (si elle contient des litre deau la temprature ordinaire peut dissoudre environ un substances dissoutes toxiques ou en quantit excessive, ou encore litre de gaz carbonique. 7. La dissolution de lacide sulfurique des micro-organismes dangereux).

dans leau est exothermique, car on observe ici une augmentation sensible de temprature. 8. Labaissement de temprature fait 7. Lisez et traduisez le texte.

cesser la raction.

Solutions 4. Ajoutez un complment chaque verbe donn:

Dans la nature il y a peu de substances qui existent ltat pur; on les trouve la plupart du temps ltat de mlanges. Leau Modle: additionner additionner un corps de nos rivires est un mlange deau pur, de gaz, de liquides et de solides. Leau de mer contient en paeticulier une bonne proportion Distinguer, perdre, dissoudre, augmenter, abaisser, dgager, de chlorure de sodium. Dune faon gnrale, si on ajoute une saturer substance une autre et quil en rsulte un mlange homogne, ce mellange sappelle une solution. Ainsi laddition de sucre leau 5. Ajoutez un dterminatif:





donne un mlange homogne puisquon ne peut distinguer le sure Modle: laddition laddition rapide de leau. En outre, aucune de ces deux substances na perdu ses proprits chimiques. Donc une solution est un mlange La solution, la solubilit, la dissolution, le dgagement, une homogne de deux ou plusieurs substances.

augmentation, un abaissement, lexcs.

Dans une solution, la substance un plus grande quanti molculaire se nomme le solvant. Les substances additionnes au 6. Lisez lextrait du texte et dites en quoi consis- solvant prennent le nom de solut. Le solut et le solvant peuvent tent les difficults chez les lves franais: appartenir nimporte quel tat physique: solide, liquide ou gazeux.

Les substantifs solution et dissolution correspondent Une substance est soluble dans un solvant lorsquelle peut au verbe se dissoudre; solution correspond aussi au verbe former un mlange homogne avec ce solvant; sinon on la qualifie rsoudre (solution d'un problme). Le langage courant confond insoluble. Ainsi le chlorure de sodium est soluble dans leau, mais systmatiquement dissoudre et fondre: on dit couramment insoluble dans lether. La solubilit dune substance est donc la que le sel et le sucre fondent dans l'eau, alors qu'ils se dissolvent.

proprit que possde un solut de pouvoir former un mlange (La fusion est le changement d'tat solide / liquide).

homogne avec un solvant. La concentration du solut dans la La conservation de la matire lors d'une dissolution n'est solution est aussi appel la solubilit du solut. La dissolution pas perue par les lves, qui pensent que le sel et le sucre dune substance est le phnomne par lequel un solut forme un disparaissent lorsqu'on les dissout dans l'eau. Les lves mlange homogne avec un solvant.

confondent en gnral eau limpide, pure, transparente, potable, La dissolution dune substance se fait ordinairement avec propre. Une eau parfaitement limpide peut contenir des substances dgagement ou absorption de chaleur. La dissolution est dissoutes, alors que les lves la considrent comme pure.

exothermique, si elle se fait avec dgagement de chaleur; elle est Ainsi, l'eau minrale et l'eau du robinet contiennent des substances endothermique, si elle se fait avec absorption de chaleur. Ainsi la dissoutes (substances cites sur l'tiquette de la bouteille pour dissolution de lacide sulfurique dans leau permet dobserver une l'eau minrale, calcaire, entre autres, pour l'eau du robinet). Une augmentation sensible de temprature; par contre, dans le cas du 33 chlorure dammonium, on note un abaissement de temprature. des composants joue un rle clairement diffrent des autres. Ainsi, Ces phnomnes sont dus tantt des associations, tantt des pour l'eau sale, l'eau est appele solvant, le sel solut, et l'on ractions physiques entre les molcules du solvant et du solut. parle de solution de sel dans l'eau. Il en est de mme pour le sucre Dans une solution, les proprits chimiques du solut et du solvant et l'eau. Il est clair que les termes homogne, htrogne, solrestent inchanges. Cependant certains proprits phyiques du vant, solut, et la distinction d'usage que les ouvrages scientisolvant sont modifies. Laddition dun solut aux solvants a pour fiques font entre mlange et solution n'ont faire l'objet d'aucune effet dabaisser leur point de conglation et dlever leur point tude systmatique l'cole primaire. Le matre pourra, lorsqu'il dbullition. lui semble que cela n'alourdit pas l'expression, employer lui-mme les expressions convenables, mais sans en faire l'objet d'un 8. Rpondez aux questions suivantes. apprentissage.

1. Est-ce que les substances existent ltat pur dans la nature 2. Leau de nos rivires et des mers est pure 3. Quest-ce que la solution 4. Donnez un exemple de solution. 5. Est-ce que les substances dissoutes perdent leurs proprits chimiques 6. Quest-ce quune solubilit 7. Quest-ce quune dissolution 8. Quest-ce quune dissolution exothermique st endothermique 9. A quoi sont dus ces phnomnes 10. Les proprits physiques du solvant sont-elles modifies par laddition dun solut 9. Lisez et intitulez le texte. Tirez les ides principales de ce texte et rendez-les.

La masse d'une substance qui peut tre dissoute dans un volume dtermin d'eau est limite: une temprature donne, lorsque la solution est sature, si l'on cherche dissoudre encore plus de substance, elle ne se dissout plus. La vie courante offre de nombreux exemples de mlanges: solide / gaz (fume: mlange d'un gaz et de particules solides), mlanges gazeux (tel que l'air), liquide / gaz (mousse, arosol, brouillard), mulsions (telle que l'mulsion huile / vinaigre)...

La distinction entre mlange / solution n'est pas une distinction scientifique fondamentale, mais une simple distinction d'usage. Lorsqu'on parle d'un ensemble htrogne (eau boueuse, fume) on emploie toujours le terme mlange. Dans le cas d'un ensemble homogne solide, liquide ou gazeux, on parle aussi de mlange (mlange eau/alcool, mlange gazeux tel que l'air). Mais, dans ce deuxime cas seulement, et pour les ensembles liquides ou solides seulement, on peut employer le terme solution lorsque l'un 35 gradue est necessaire pour notre travail. 5. De nombreuses bulles LEON NEUF de gaz se dgagent; on les recueille dans une prouvette. 6. Loxygne est un gaz comburant, lhydrogne est un gaz combustible.

1. Mots retenir:

Pages:     | 1 | 2 || 4 | 5 |   ...   | 8 |










2011 www.dissers.ru -

, .
, , , , 1-2 .