WWW.DISSERS.RU

    !


Pages:     || 2 | 3 | 4 | 5 |   ...   | 7 |
LES PAYS FRANCOPHONES .

030701 ..01.02.- 2005 2 - 6 6 2005 : .. .. 2 , 3 .

2 , -, , .

, , . . , . . , .

. , , . , , .

, , , .

- (Les pays francophones) 2 , . 030701 .

I. LA LANGUE FRANAISE.

1. Dou vient le franais Parlez des origines des langue de la famille indoeuropenne.

Les langues peuvent se regrouper par familles quand elles ont une origine commune et quand elles se ressemblent par le vocabulaire et la grammaire.

Le franais fait partie de la famille indo-europenne.

Il y a environ 5 000 ans, pense-t-on un peuple qui vivait dans le sud-est de la Russie actuelle sest dplac et sest dispers en plusieurs tapes sur de vastes territoires qui comprenaient lEurope, une partie de la Turquie, lIran et lInde.

Sa langue sest diffrencie au cours des sicles, dune part le simple effet de lloignement, dautre part sous linfluence des langues parles dans les rgions conquises. Ce qui sest pass. Pour lindo-europen sest produit beaucoup plus tard pour le latin (dou vient le franais), pour le germanique (dou vient langlais) et pour le slave (dou vient le russe).

2. Lhistoire de la langue franaise dans le monde.

Lisez le texte ci-dessous et dites dans quel ordre se prsentent les parties suivantes.

a Le rle du franais en Europe.

b Lenrichissement du vocabulaire du franais.

c Lorigine du franais t lapparition du francien.

d Le franais est la langue dEtat.

e Les changements du XX sicle.

f Le rayonnement du franais dans le monde.

g Le statut obtenu par la langue franaise en 1945.

Le franais est une langues romane. Il est issu du latin qui sur le territoire de la Gaule avait peu peu remplac le gaulois. Les limites gographique de la langue franaises et celle de lEtat franais nont jamais concid.

Au IX me sicle le territoire franais se trouve divis en trois grandes rgions :

la rgion de la langue doc* (Garonne, Limousin, Auvergne, Languedoc, Provence), la rgion franco-provenale (Rhne, Loire, Savoie, Jura et, en dehors de la France, Genve et Neuchtel) et la rgion de la langue dpoil* (dans tout le reste du territoire et en Belgique).

Aux XII et XIII sicles, alors que le latin, langue de lglise catholique, joue le rle de langue officielle dans plusieurs pays dEurope, le franais conquiert un statut de deuzieme langue internationale, grce a rayonnement littraire, universitaire, artistique, politique et conomique de la France. En Angleterre, elle est la langue officielle depuis la conqute normande et la reste jusquau XV sicle.

En Italie, lusage du franais est assez rpandu pour que le Vnitien Marco Polo, de retour dorient en 1292, dicte en franais le rcit de ses voyages. En Allemagne, si le philosophe Leibniz fait adopter le latin par lAcadmie royale de Prusse, cest en franais quil crit ses principaux ouvrages.

Cest partir du XV me sicle que le francien* dialecte de la rgion parisienne et de lOrlanais devient le franais, langue littraire et nationale dun pays dsormais unifi politiquement.



En 1539 on voit paratre lOrdonnance de Villers-Cotterts*. Cest lacte le plus important de gouvernement dans toute lhistoire de la langue. On prescrit lemploi exclusif de franais dans toutes les pices judiciaires du Royaume. Cette mesure, prise pour faciliter le travail de ladministration, fait du franais la langue de lEtat.

Au XVI me sicle la langue franaise senrichit dune multitude de mots savoureux des rgions franaises, ainsi des mots drivs du grec et du latin. Cet accroissement risque de lui faire perdre sa clart naturelle. Pour y remdier un groupe dhommes cultivs dcident de soumettre le franais une rglement rigoureuse. Cet effort prpare le fondation de lAcadmie franaise en 1635. Cest le Cardinal Richelieu, ministre du rois Louis XIII qui dcide la naissance officielle de lAcadmie, en la chargeant dune importante mission : fixer la langue laide dun dictionnaire et dune grammaire. Le dictionnaire fut achev en 1694.

A partir du XVII me sicle le franais devient la langue universelle de lEurope.

On le parle dans toutes les cours.

Du XVII me au XIX me sicle le franais est la langue de laristocratie europenne et de la diplomatie mondiale. Les aristocrates prfrent le franais leur langues maternelles. Les diplomates discutent et rdigent en franais leurs traits.

Lexpansion de la langue franaise est lie au dveloppement des voyages, expdition et implantation du franais a ltranger. Peu a peu la France devient la mtropole dun vaste ensemble asiatique et africain ou elle implante de nombreux tablissements denseignement du franais. Cette suprmatie devait se maintenir pendant deux cents ans.

Mais la situation a profondment chang au dbut du XX me sicle quand le franais perd ses prrogatives, elle cesse dtre la langue la plus parle dans le monde.

Aprs la Deuxime guerre mondiale, le franais a cd la place dominante langlais. Son effort de restriction permet a la France de reprendre sa place au rang des grandes nations et le franais obtient en 1945 le mme statut que langlais sein de lONU.

Entre-temps, les airs dexpansion du franais ont change. Les zones les plus riches despoir pour lavenir de la langue franaise dans le monde sont les pays en dveloppement : cest toute lhistoire de la francophonie.

Commentaires.

la langue doc - , ( , ; - ) la langue dol ( ; il - ) le francien - ( -, ) Villers-Cotterts - ( ) Vocabulaire.

Remdier Soumettre une rglementation rigoureuse EXERCICES.

I. Rpondez aux questions.

1) De quelle langue provient le franais 2) Quand et comment le territoire franais se trouve-t-il divis 3) Dans quels pays europens, sauf la France, le franais tait-il encore parl au Moyen ge 4) En quelle anne le franais a-t-il reu son statut de langue dEtat 5) Pourquoi le franais devient-il la langue mondiale aux XVII-XIX sicles 6) Quand le franais commence a perdre ses prrogatives II. Traduisez:

1. , . I :

, - , . , .

III. Rflchissez.

1. Rappelez-vous lhistoire de la langue franaise dans le monde et pensez de sa prsence actuelle sur tous les continents, son rle comme langue de culture.

2. Si vous aimez le franais, vous avez, peut-tre, des ides qui puissent servir contre rduction de linfluence de cette belle langue dans le monde. Parlez-en, sil vous plait.

3. A vous dcrire un article ou vous exprimez votre protestation contre la rduction de linfluence de la langue franaise.

II. LA FRANCOPHONIE.

1. Notion de francophonie et tapes dtablissement de cet organisme.

Lisez le texte qui suit et dites lesquelles des affirmations ci-dessous correspondent aux faits y mentionnes ; si laffirmation est fausse, corriger-la.

a. Le mot francophonie a t employ pour la premire fois en 1880.

b. La terre que Reclus a invente, recouvrait a la fois une ide linguistique et une relation gographique.

c. La rapparition du mot francophonie en 1970 sous la plume Segar Senghor.

d. La conclusion de laccord sur la coopration culturelle et technique des pays francophones.

e. Lentre du mot francophonie dans les dictionnaires ou il signifie le fait de parler franais.

f. La participation des prsidents des pays dAfrique noire aux sommets des pays francophones.

Aujourdhui il y a dans le monde environ 140 millions de personnes qui parlent franais francophones, en comparaison aux 350 millions danglophones, aux millions dhispanophones et aux 120 millions darabophones.

Le mot francophonie a t utilis pour la premire fois en 1880 par lhistorien et gographe franais Onsime Reclus*, frre du clbre gographe Elise Reclus, pour dsigner la fois les populations parlant franais et lensemble des territoires ou lon parle franais. Reclus tudiait principalement la France et lAfrique du Nord.





Il eut bientt lide de classer les habitants de la plante en fonction de la langue quils parlaient dans leurs vie quotidienne et dans leurs relations sociales.

Le concept de francophonie a t vritablement introduit en 1956 par Lopold Sgar Senghor* alors dput du Sngal, dans un article de la revue franaise La Nef intitul Ou va lUnion franaise Senghor y plaidait la cause dune Rpublique fdrale et envisageait les perspectives dune langue commune permettant un ensemble de pays et de peuples de jouer un rle dans le monde qui tait en train de natre.

Le mot francophonie rapparat en 1959, sous la plume de Raymond Queneau*. Les premires annes 60 correspondent la priode de la dcolonisation et donc lmergence de nouvelles nations. Les prsidents du Sngal, de la Tunisie et du Niger sassocient dans la volont de maintenir les liens quune histoire commune avait tablis avec lancienne mtropole, et dont la langue franaise tait la fois le symbole et linstrument.

Cet accord dbouchera en 1966 sur un projet de communaut francophone et, en 1970, sur la cration Niamey de lAgence de coopration culturelle et technique des pays francophones (ACCT).

Cest en 1968 que le mot francophonie est entr dans le dictionnaire, recevant deux acceptions principales :le fait de parler franais et lensemble constitu par les populations francophones (France, Belgique, Suisse, Canada, Afrique, etc.).

En 1985, le ministre gyptien des Affaires trangres, Boutros Ghali, justifia ladhsion de son pays lACCT en dclarant voir dans le franais la langue du non-alignement.

Lanne suivante, en fvrier 1986, se droule Versailles et Paris le premier sommet des pays ayant en commun lusage de la langue franaise. 40 pays participent cette confrence que le secrtaire gnral des Nations Unies de lpoque, Perez de Cuellar, qualifie dvnement historique qui suscite lintrt de toute la communaut mondiale.

Le second sommet, en septembre 1987 Qubec, donne lieu une dclaration de solidarit des chefs dEtat et de gouvernement des pays francophones. Ceux-ci raffirment leur volont de faire de lensemble des pays quils reprsentent une communaut solidaire et de consolider un espace ou lusage dune langue commune favorisera la libre ciculation des biens culturels, lchange des connaissances scientifiques, le transport et ladaptation des nouvelles technologies.

Le troisime sommet, qui sest tenu Dakar, a t principalement marqu par la dclaration de Prsident Franois Mitterrand annonant lannulation de la dette publique des 35 pays les plus pauvres. Il a aussi permis la Communaut francophone de prendre conscience quelle tait devenue non seulement une ralit politique, conomique et culturelle fondamentale dans la vie de leurs Etats, mais aussi un facteur dquilibre entre les nations.

La rcente rencontre a eu lieu le 26-28 novembre 2004 en Burkina Faso. La suivante aura lieu en Roumanie, le sommet de 2008 - au Canada. ( ).

Commentaires Onsime Reclus gographe franais (1837-1916) Sgar Senghor - Senghor L.S., homme dtat et crivain sngalais, (1906-1990).

Agrg de lUniversit, dput lAssemble nationale franaise (1946). Prsident de la Rpublique du Sngal depuis 1960 1980. Il a publi des essais et des recueils de pomes.

Raymond Queneau - crivain franais (1903-1976). Il a fait de son oeuvre romanesque (Pierrot mon ami, 1942 ; Zazie dans le mtro, 1959) et potique (Les Ziaux, Cent Mille Milliards de pomes) une exprience continue sur le fonctionnement du langage).

Vocabulaire.

Non-alignement . EXERCICES.

I. Relisez le texte ci-dessus et prparez 10 questions que vous allez posez a vos amis pour savoir sils savent, ce que cest la notion la francophonie .

II. Rflchissez.

1) Par quoi peut-on expliquer le statut diffrent du franais dans les pays du Maghreb et dans les pays de lAfrique centrale.

2) Etudiez la carte gographique et trouvez :

) les pays anglophones. Y a-t-il des organismes semblables a la francophonie regroupant eux qui parlent anglais ) les pays ou l on parle espagnol. Tachez dexpliquer pourquoi on appelle ces pays lusophones III. Trouvez lide principale du texte lu.

IV. Faites lexpos du texte en 6 phrases.

2. Les paysfrancophones dans le monde.

Les francophones sont rpartis dans plus de quarante pays du monde. On peut distinguer dans la francophonie quatre grand types de situation gopolitique : les pays de franais langue maternelle (Europe et Canada) ; les pays crolophones, ou le franais est langue officielle ou langue dusage plus ou moins familire a lensemble de la population (Antilles, Hati, Guyane, Runion, Maurice, Seychelles) ; les pays ou le franais est langue de communication usuelle pour une fraction de la population et parfois langue officielle (Afrique noire, Madagascar, Maghreb, Liban) ; enfin les lots francophones, ou le franais, utilise par des groupes limites ou dans les situations prcises, se maintient cependant avec plus ou moins de vitalit (Moyen-Orient, Europe orientale, pninsule indochinoise).

Pages:     || 2 | 3 | 4 | 5 |   ...   | 7 |










2011 www.dissers.ru -

, .
, , , , 1-2 .